Actualites

Le Ministre en Charge de la Communication présente le bilan des réalisations du 4ème trimestre

En date du 9 Aout 2022, le Ministre de la Communication, des Technologies de l’ Information et des Médias a procédé à la présentation du bilan des réalisations pour le 4ième trimestre.

Selon le Ministre Ndacayisaba, les réalisations faites durant cette 4ième trimestre sont largement très satisfaisantes ; raison pour laquelle elle en a profité pour remercier tous les travailleurs du Ministère et des départements sous tutelles pour les efforts fournis dans la réalisation des objectifs que le Ministère s’était assigné dans le Plan d’ Action Annuel 2021-2022.

Au niveau de l’Administration Centrale, les rapports périodiques ont été produits et transmis à qui de droit, des réunions entre le cabinet et le personnel de l’ Administration centrale ont été tenues , de même que les réunions regroupant les Directeurs généraux des départements et le cabinet.

Dans le chapitre de la bonne gouvernance, une stratégie anti- corruption a été élaborée et validée. Cette stratégie permettra  au Ministère de combattre la corruption et les infractions connexes.

Dans le secteur des statistiques, un annuaire statistique  intégrant le domaine de la communication, des TIC et des postes a été  élaboré  de même qu’une stratégie de développement des statistiques du Ministère élaboré et validée.

Dans le domaine de la Communication et des médias, le renforcement du cadre légal a été une préoccupation du Ministère : l’on citera ici la loi portant accès à l’information et la loi régissant la presse au Burundi.

Concernant la loi régissant la presse au Burundi, après la première phase des consultations entre les partenaires dans le secteur pour proposer des modifications à apporter à la loi de la presse ,les experts nationaux et internationaux se sont mis ensemble pour produire un draft de projet de loi qui est prêt à être envoyé au niveau hiérarchique pour analyse et adoption.

Quant à la loi portant accès à l’information, les chargés de la communication au niveau des Ministères et des institutions, les responsables des médias et les journalistes ainsi que les experts en communication se sont mis ensemble pour produire aussi un texte de lois qui permettra à tout burundais d’avoir accès à l’information et aux documents administratifs.  Cette loi est aussi prête  à être envoyée au niveau hiérarchique pour analyse et adoption.

En vue d’améliorer la participation de toutes les parties prenantes du Plan National de Développement 2018-2027, des sessions de renforcement des capacités ont été organisées à l’endroit des 120 membres des comités locaux de communication pour le développement. Ces formations ont permis aux membres des comités locaux de communication d’ avoir un bagage suffisant à la communication horizontale laquelle favorise véritablement les échanges afin de parvenir à un développement durable, inclusif et participatif. 

Pour assurer la mobilisation et la coordination des apports de mise en œuvre de la stratégie sectorielle du Ministère, une rencontre de plaidoirie et de vulgarisation des objectifs contenus dans ledit document a été tenue à l’endroit des partenaires intervenant dans le domaine de la communication, des TIC et des médias.

Et dans sa mission de promouvoir les activités des radios communautaires, des visites ont été menées dans 6 radios communautaires de l’intérieur du pays. Ça a été l’occasion de s’enquérir de  leurs conditions de travail et de se rendre compte de leur contribution dans le  développement de la communauté locale. 

A travers le Fond d’Appuis aux Médias, un lot de matériel de production audio-visuelle composé de 25 ordinateurs portables, 14 enregistreurs et un appareil photo ont été réceptionnés et seront bientôt remis aux médias qui seront sélectionnés selon des critères qu’un comité mixte comprenant les représentants du Ministère, du CNC et des représentants de l’ABR va déterminer dans très peu de jour.

Dans le même domaine des médias, les médias tant publics que privés, écrits, audio-visuels ou en ligne ont continué à diffuser des informations et programmes appelant la population à accroitre la production et surtout à se préparer pour la saison culturale C et à pratiquer l’irrigation.

Les médias ont également accompagné l’action gouvernementale et des activités réalisées par les différentes institutions et commissions permanentes ont été couvertes. Ils ont également contribué dans l’éducation de la population par la production des émissions et programmes relatifs à la protection de l’environnement, la lutte contre les pandémies notamment le Covid 19, la Fièvre de la Vallée du rift qui s’est attaqué au bétail et petits ruminants, l’hygiène, la nutrition, etc.

Dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, les réalisations suivantes ont été faites :

Le renforcement de 4 télécentres communautaires Polyvalents à savoir Bubanza, Rumonge, Karusi et Makamba , qui ont été dotés de compteurs électriques et des unités cash power afin d’alimenter les télécentres et permettre à la communauté environnante d’avoir accès aux outils informatiques sans contraintes d’énergie électrique .

Des séances de suivi évaluation ont également été tenues dans les télécentres de Mwaro, Karusi et Kirundo

Dans le cadre du renforcement du cadre légal et règlementaire régissant le secteur des télécommunications, il a été mis à jour le projet de code des communications électroniques et postales , une loi mère du secteur des TIC. Ledit projet de loi sera présenté auprès des instances du Gouvernement pour adoption et suite du processus jusqu’à sa promulgation dans les jours à venir.

Un projet de décret portant sur l’adhésion du Burundi au réseau unique de la Communauté Est Africaine ; relative à la suppression des frais d’itinérance (Roaming) dans la sous-région a également été élaboré ; présenté et adopté en Conseil des Ministres

Dans le cadre de la sensibilisation des jeunes et surtout les jeunes filles à se familiariser avec les TIC, une journée dédiée à la jeune fille et une semaine du jeune codeur ont été organisées et les jeunes ont montré qu’ils ont des talents dans le domaine des TIC.

Dans le cadre de la célébration de la journée Internationale de Télécommunications , une assistance aux personnes âgées vivant dans les maisons de retraite Sainte Elisabeth à Gihanga et Rohero a été octroyée ainsi que des paiements de factures des personnes hospitalisées à l’Hôpital Prince Régent Charles, a été octroyée à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Télécommunications sous le thème de l’année « Les technologies numériques au service des personnes âgées »en collaboration avec l’ARCT , les opérateurs télécoms et Fournisseurs d’Accès Internet.

 Un projet d’Appui aux Fondations de l’Economie Numérique (PAFEN ) a été élaboré , préparé et adopté en Conseil des Ministre et approuvé par la Banque Mondiale, Partenaire au Développement qui financera ce projet. Ce projet permettra d’assoir les bases de l’économie numérique au Burundi

Toujours dans le secteur des Télécommunications, l’ONATEL a été toujours au centre des préoccupations du Ministère. En effet, cette société connait depuis un certain temps de difficultés  financières, ce qui handicape le fonctionnement de l’entreprise. Ainsi, une note sur l’ONATEL a été élaborée et analysée en conseil des Ministres et des recommandations ont été formulées. Une commission est à l’œuvre pour élaborer des termes de référence devant guider un audit de l’entreprise afin de la redynamisation.

Dans le domaine des médias, les médias tant publics que privés, écrits, audio-visuels ou en ligne ont continué à diffuser des informations et programmes appelant la population à accroitre la production et surtout à se préparer pour la saison culturale C et à pratiquer l’irrigation.

Les médias ont également accompagné l’action gouvernementale et des activités réalisées par les différentes institutions et commissions permanentes ont été couvertes. Ils ont également contribué dans l’éducation de la population par la production des émissions et programmes relatifs à la protection de l’environnement, la lutte contre les pandémies notamment le Covid 19, la Fièvre de la Vallée du rift qui s’est attaqué au bétail et petits ruminants, l’hygiène, la nutrition, etc.

Dans le secteur postal, le Régie Nationale des Postes a continué à assurer le service à son clientèle notamment par le payement des salaires des fonctionnaires, l’octroi des crédits, le payement des engrais chimiques et ainsi que le service de transferts de l’argent et des colis.

Cependant,  des défis n’ont pas manqué, il s’agit notamment des cas de vols  qui ont été remarqués dans certains bureaux postaux et le Ministère n’a cessé de recommander aux autorités de la Régie nationale des postes  de prendre des mesures appropriées afin de prévenir les cas de vol et protéger l’argent des clients. Certains parmi les voleurs ont été arrêtés et sanctionnés. D’autres défis relevés concernent le retard dans l’établissement des états financiers, ce qui a eu un impact dans la mise en œuvre des actions planifiés.

La pénurie du carburant observé dans tout le pays a eu un impact sérieux sur le fonctionnement des sociétés de télécommunication mais aux différents organes de presse.

En effet, étant donné que les antennes des sociétés de Télécommunication implantées à l’intérieur du pays fonctionnent à base des groupes électrogènes, le carburant pour ces groupes n’a pas été disponible ce qui a mis en arrêt les sites occasionnant ainsi les perturbations des réseaux.

Les médias qui eux aussi doivent effectuer des reportages de terrains n’ont pas pu couvrir toutes les activités ou événement suite au manque de carburant. Les médias privés ont été les plus touchés.

Au niveau des TIC, l’évaluation de la politique nationale des TIC n’a pas été faite suite au manque de consultant. Le marché a été lancé mais on n’a pas eu de preneur. Il en est de même pour le programme de développement des contenus d’intérêt sociaux qui devrait être développé pour le compte des télécentres communautaires polyvalent n’a pas été concrétisé pour limite de budget.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button