Célébration de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC, édition 2024

Le Burundi s’est joint jeudi le 25 avril 2024 au monde entier pour célébrer la Journée Internationale des Jeunes Filles dans le secteur des TIC, sous le thème « Le leadership ». Ces cérémonies ont été présidées par l’Assistant du Ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, Thierry KITAMOYA, en présence de la représentante de l’ONU Femmes au Burundi, Madame Clara Anyangwe. Les cérémonies se sont déroulées au Lycée Technique des Filles à Muzinda en Commune de Rugazi, Province de Bubanza.

Le gouverneur de la province de Bubanza, dans son mot d’ouverture, a salué les réalisations des jeunes filles pionnières en TIC au niveau provincial. L’administration locale s’engage à soutenir activement et à encourager les jeunes filles à s’impliquer davantage dans les domaines des sciences et des TIC afin de façonner l’avenir numérique. Cette journée, célébrée chaque année, vise à promouvoir l’autonomisation des jeunes filles et des femmes dans les domaines des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STIM), y compris les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Dans son allocution, l’Assistant du Ministre en charge des TIC, Monsieur Thierry KITAMOYA, a souligné que l’avenir numérique commun a besoin de jeunes filles et de femmes leaders, non seulement compétentes technologiquement, mais aussi visionnaires, ayant une voix pour plaider en faveur d’un monde plus inclusif, équitable et durable, en ligne et hors ligne. Il a exhorté les jeunes filles à s’intéresser davantage aux TIC et aux sciences dans leurs vies quotidiennes afin d’apporter une contribution inestimable à la société et créer un changement positif au sein de la communauté.

De son côté, la représentante de l’ONU Femmes au Burundi, Madame Clara Anyangwe, a souligné l’importance cruciale d’avoir un leadership féminin dans le secteur des TIC pour garantir un développement inclusif et durable, en favorisant l’accès équitable aux outils et connaissances dans ce domaine. Elle a réaffirmé l’engagement d’ONU Femmes à continuer à collaborer avec toutes les parties prenantes, y compris le secteur privé, pour cette noble cause.

Les cérémonies se sont clôturées par une visite guidée au sein du Lycée Technique des Filles de Bubanza, une école à régime d’internat nommée CHOI JUNG SOOK, construite par l’Association Initiative pour la Promotion de la Santé et du Développement Intégré (IPSDI), avec le soutien de la Fondation KOREA HOPE FOUNDATION de la Corée du Sud. Cette école enseigne les Techniques de Transformation Agroalimentaire aux élèves des provinces de Bubanza, Bujumbura, Cibitoke et Kayanza.

Voir aussi

Sous le thème « L’innovation numérique au service du développement durable », le Burundi célèbre la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information 2024

Dans le cadre du renforcement de l’écosystème numérique au Burundi, le Ministère de la Communication, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *