La Ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias en descente dans toutes  les provinces du  pays

Le  Ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias  Madame Léocadie NDACAYISABA accompagnée des hauts cadres du ministère, a effectué  des  visites de travail  dans  toutes les provinces  du pays durant la période du 16  janvier au 02 février  2023 , dans l’objectif de recueillir et répondre aux doléances de la population  en rapport avec les TIC, la Communication, les Médias et les Postes comme recommandé lors de la retraite gouvernementale qui a été tenue à Kayanza au mois de Janvier.

Partout dans ces descentes, Madame le Ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias tout comme les autres Ministres a été accueillie par les Gouverneurs des provinces à leurs côtés les chefs de services provinciaux, communaux et la population.

Des défis spécifiques pour  les secteurs de la Communication, des Médias, Technologies de l’Information et des Postes ont été révélés par la population.

Dans le secteur de la Communication et des Médias les habitants surtout des provinces frontalières ont évoqué le problème des signaux radiaux et TV émanant des pays limitrophes et créant les zones d’ombres et l’instabilité du signal TV dans certaines zones rurale.

A toutes les questions entravant le secteur de la communication à l’intérieur du pays, la ministre Léocadie  Ndacayisaba a signalé que le ministère va collaborer avec l’ARCT et la RTNB pour trouver une solution adéquate à cette préoccupation. Et quant à l’instabilité du signal TV nationale, ce problème sera résolu en grande partie par  le démarrage des activités de la Société de Télécommunication Numérique au Burundi STNB

Les contraintes qui ont été évoqués dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication TIC étaient, les voies menant vers les montagnes abritant les  sites  des antennes émetteurs inaccessibles, les services du réseau ONAMOB qui ne sont à la hauteur des besoins de la population, l’écart de couverture du réseau mobile et internet qui est une entrave majeur pour la sécurité des zones frontalières avec les pays limitrophes.

La ministre Léocadie Ndacayisaba a fait savoir à la population qu’étant donné que le secteur des TIC reste la clé pour accélérer la croissance économique, le Ministère compte impliquer les usagers de ces routes menant vers les sites sans oublier les partenaires au développement pour contribuer à la réhabilitation de ces routes. Concernant la question du réseau ONAMOB, la ministre a demandé à la population de consommer les services de ce seul  réseau public pour booster l’économie de ce dernier. Dans le même ordre des idées, la ministre a indiqué à la population que le gouvernement via le ministère en charge des TIC est entrain de conjuguer tous les efforts possible pour trouver des stratégies efficaces  de redresser l’ONATEL.

En ce qui est de l’écart de couverture réseau mobile et internet, la  ministre a promis à la population que le ministère va mobiliser  tous les opérateurs télécoms et les fournisseurs d’accès  internet  pour les inciter  à trouver des moyens technique basés sur la technologie avancée 4G ou une infrastructure  performante   pour contrer cet écart de couverture du  réseau mobile et internet. Elle a également signalé à la population que le projet  Fonds de Service Universel FSU contribuera à l’amélioration de la connectivité rurale et réduire la fracture numérique qui s’observe entre les zones rurales et urbaines.

Dans le secteur des Postes, la lenteur des services à la RNP  et  les cas de vol sont les principales préoccupations de la population.

Sur ce, la ministre Ndacayisaba Léocadie a signalé à la population que le problème d’électrification dans les zones rurale que dans les zones urbaines et  la connectivité à l’internet  sont à la base  de l’inefficacité des services de ladite institution. Mais avant que le gouvernement et les parties prenantes trouvent une solution durable au secteur de l’énergie, la RNP doit disponibiliser  des groupes électrogènes  et du carburant  pour ses agences  privées d’électricité a renchéri madame la ministre. En réponse aux cas de vol devenu une monnaie courante aux  agences de la RNP, la ministre a souligné que le ministère en connivence avec les responsables de la RNP sont à pied d’œuvre pour éradiquer ce fléau au niveau des services  déconcentrés de la Poste.

Signalons que beaucoup d’autres défis spécifiques pour chaque secteur ont été présentés par la population. Et dans toutes les provinces, la ministre a profité de l’occasion pour donner des conseils aux bénéficiaires des services financiers numériques Ecocash- Lumicash  dans le sens  de limiter les risques d’être escroquer par des gens mal intentionnés.

Voir aussi

Sous le thème « L’innovation numérique au service du développement durable », le Burundi célèbre la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information 2024

Dans le cadre du renforcement de l’écosystème numérique au Burundi, le Ministère de la Communication, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *